Le Cubo-Futurisme – Etude pour un portrait, Lioubov Popova (1914-1915)

Le Cubo-Futurisme - Etude pour un portrait, Lioubov Popova (1914-1915)

Attirés par la vision subversive du mouvement italien, les artistes russes développent des tendances propres, mêlant futurisme et cubisme, illustrées dans les arts plastiques par les peintures de Kazimir Malevitch qui se désigne « cubo-futuriste » en 1913, et par les œuvres de Lioubov Popova ou d’Olga Rozanova.
Ici dans l’oeuvre Etude pour un portrait de Lioubov Popova, on peut remarquer les mots : « CUBI[sme] – FUTURISMO ». Lioubov Popova rapproche les deux mouvements et propose de baisser les armes : invitation accentuée par l’utilisation de l’alphabet latin, et non plus cyrillique comme dans d’autres œuvres peintes à cette période. Du cubisme synthétique de Picasso, elle a assimilé la simplification des formes, surfaces amples et colorées. Des emprunts ont été clairement revendiqués par elle tels que l’ondulation des cheveux et la forme du visage qui évoque la table d’harmonie d’un instrument à cordes. Les lignes-forces issues du futurisme construisent la dynamique du tableau. La juxtaposition et le chevauchement des plans produisent un effet de profondeur qu’accentuent les contrastes de couleurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s